Entretien & Remise en état :

Entretien
de pelouse

L’entretien de la pelouse doit se faire avec soin, et ce de manière régulière. Comment maintenir une pelouse bien verte ? La tonte est évidemment nécessaire, mais aussi la fertilisation, l’aération, la limitation des conséquences de la sécheresse et la lutte contre les affections de la pelouse.

Entretien de la pelouse, saison après saison

Entretien de la pelouse en été :

  • Il s’agit à ce moment-là de diminuer la fréquence les tontes. La tondeuse sélectionnée par votre artisan Abeillus est adaptée à votre pelouse ! Le retrait des tontes de votre pelouse est nécessaire également, pour éviter de promouvoir certaines maladies. Celles-ci pourront être placées sur le tas de compost prévu à cet effet !

Entretien approprié de la pelouse pendant l’automne :

  • Contactez-nous afin de procéder à la tonte de la pelouse fréquemment
  • Pendant le mois de septembre, nous pourrons passer un rouleau aérateur.
  • Pendant le mois d’octobre, il faut procéder à l’épandement d’un engrais de type gazon antimousse, à la suite de la réalisation des dernières tontes.

Entretien approprié de la pelouse pendant l’hiver :

  • Pendant le mois de février, afin de lutter contre les mousses ainsi que les mauvaises herbes (mais aussi procéder à la fertilisation du gazon), il faudra procéder à l’épandage d’un complexe engrais-désherbant-antimousse. Il faut idéalement favoriser tout engrais riches en azote (N), afin de promouvoir le bon développement des feuillages.

Entretien approprié de la pelouse pendant le printemps :

  • Pendant le mois de mars, lorsque la pelouse débute sa sortie de repos d’hiver, nous ôterons délicatement la mousse grillée en ratissant. Afin de redonner vigueur et splendeur à un ancien gazon, il faut procéder au passage d’aérateur et de scarificateur. Nous pouvons aussi passer un rouleau afin de promouvoir le tallage des jeunes pousses. Nous pourrons vous accompagner en procédant aux premières tontes en appliquant une coupe plutôt haute, afin d’éviter le bourrage sous le carter d’une herbe grasse.

 

  • Pendant le mois d’avril, il s’agit de procéder au désherbage de la pelouse, 2 jours après la tonte, en utilisant un herbicide de gazon. Effectuez ensuite la tonte de votre gazon, et ce toutes les semaines. Il faut s’assurer de continuellement travailler sur une pelouse sèche.

 

  • Pendant le mois de mai, il faut arroser abondamment, idéalement au petit matin. Malgré ce que l’on peut penser, l’arrosage nocturne n’est pas aussi efficace. De fait, les végétaux sont plus réceptifs le matin ! Sa la chaleur se fait sentir, la mise en place d’un arrosage quotidien est fortement recommandée. Il faut aussi continuer les tontes de manière régulière.

 

Questions souvent posées 

Nous avons ici visé à réunir l’ensemble des interrogations et doutes que de futurs clients peuvent être amenés à éprouver, et y apporter nos réponses les plus précises possibles.

Comment diminuer les conséquences de la sécheresse sur la pelouse ?

Tout d’abord, il faut opter pour un mélange de graines adaptées en ce sens. Pour une pelouse résistante à la sécheresse, les graines mélangées doivent présenter une très forte proportion (la moitié) d’une espèce résistante (par exemple, la fétuque – élevée, rouge demi-traçante, ou ovine durette).

L’entretien doit également être effectué sur-mesure. Il faut régler la hauteur de coupe de la tondeuse à environ 7-8 cm. Une herbe de hauteur plus importante résiste mieux à la sécheresse. Ses racines pénètrent plus profondément pour aller puiser les ressources en eau, et cela constitue d’ailleurs la raison principale pour laquelle il est préférable d’arroser moins fréquemment, mais abondement.

L’arrosage goutte à goutte devrait-être évité dans l’entretien d’une pelouse. Il faut favoriser une tondeuse mulcheuse, qui restitue la tonte à la terre à la suite de son broyage.
Aussi, il faut admettre que sa pelouse puisse jaunir sous le soleil. Celle-ci entre en dormance à ce moment-là, afin de reconstituer ses réserves. Il n’est alors pas utile de l’arroser, celle-ci repartira automatiquement à l’arrivée des premières pluies, vers la fin des mois d’été.

Comment combattre les maladies du gazon ?

Le gazon connaît un certain nombre d’ennemis très bien identifiés. Parmi eux existent les mousses, les mauvaises herbes et les taupes.

Toutefois, en plus de ceux-ci, il faut garder en tête que le gazon peut aussi tomber malade. Ces affections peuvent très souvent être évitées, si le gazon est bien entretenu. La survenue des affections fait se questionner également sur l’arrosage approprié du gazon, sans l’avoir pour autant inondé, sur de possibles tontes vraiment trop rapprochées, sur une coupe trop à ras etc.

Les maladies majeures des pelouses sont le fil rouge, qui entraine des dessèchements et la genèse de petits “fils rouges” identifiables à l’œil nu. On reconnaît aussi la fusariose et la rouille, tout comme les ronds de sorcières qui pour le coup sont très spectaculaires. De manière générale, les graminées sont plus résistantes aux agressions des maladies dans les gazons d’agrément et de sport, mais cela reste à relativiser tout de même.

Il est donc possible de sélectionner une pelouse composée d’Agrostides, qui sera ainsi plus résistante. Les pelouses plus fines tondues trop à ras sont clairement les plus exposées aux diverses maladies.

Nos services d'entretien d'espaces extérieurs

Découvrez nos différents types de services d'entretien

Entretien & tonte de pelouse

Élagage & Abattage d’arbres

Nettoyage d’espaces extérieurs

Taille de haies & d’arbustes

Vous avez une question, une idée, un projet ?

Présentez-nous vos espaces et vos aspirations. Nous nous occupons de tout ! Nous proposons un accompagnement "clé en main" et coordonnons l'ensemble des corps de métier mobilisé pour permettre de réaliser un projet paysagé à votre image et sur-mesure dans les meilleures conditions.