Entretien & Remise en état :

Elagage & Abattage
d’arbres

Nos élagueurs sont des spécialistes des arbres de toutes tailles et de l’abattage délicat. Notre matériel de qualité nous permet de tailler des arbres en sécurité, quelle que soit leur hauteur. La préservation de la nature est un de nos objectifs principaux, c’est pourquoi nous privilégions les travaux de taille douce, respectueux et en harmonie avec la nature et vos arbres. 

Pour quelles raisons faut-il procéder à l’élagage ?

Au sein d’un petit jardin de particulier soigné, l’élagage que vous pouvez réaliser par vous-même s’orientera principalement vers une suppression de bois mort, d’allégement des ramures jugées trop denses, d’enlèvement des branches basses afin que les arbres ne génèrent pas trop de zones ombrées. Il s’agit ici d’opérations à effectuer sur des sujets de jeunes âges, à réaliser régulièrement afin de ne devoir couper que des branchages de faible diamètre.

L’élagage d’un grand sujet ne doit être considéré qu’en cas de danger, notamment lorsque des chutes de branches et branchages peuvent entrainer des dégâts comme lors des récentes tempêtes. En outre, une telle taille s’avère fondamentale afin d’harmoniser l’apparence générale d’un sujet endommagé à la suite forts vents.

Questions souvent posées 

Nous avons ici visé à réunir l’ensemble des interrogations et doutes que de futurs clients peuvent être amenés à éprouver, et y apporter nos réponses les plus précises possibles.

Quand et de quelle façon faut-il élaguer les arbres d'ornement ?

Il faut savoir distinguer l’élagage de la taille, pour pouvoir agir de façon appropriée, dans le respect des arbres. Il s’agit ici d’une prestation extrêmement technique, pour laquelle les professionnels d’Abeillus peuvent vous accompagner.

Par opposition à la taille traditionnelle de haies ou d’arbustes, l’élagage se rapporte plutôt à des arbres d’un certain port, ou voués à croitre de manière significative, , mais ne fait pas systématiquement l’objet d’une coup de grosses branches ; De plus, l’élagage n’est pas du tout nécessaire à la bonne santé d’un arbre. L’élagage s’applique davantage en réponse à nos propres besoins, personnels, professionnels, ou même au sein d’une copropriété par exemple.

Les arbres d’alignement en zone urbaine peuvent faire l’objet d’un élagage par exemple, afin de dégager les établissements bordant la chaussée ou pour prévenir les chutes de bois morts. Au sein d’un jardin de particulier, la plantation de sujets trop vigoureux amène à des problèmes d’alibi similaires, d’où la nécessité de prendre en compte la croissance et le port futur des grands sujets avant de les mettre en terre. Malheureusement, ce n’est souvent que lorsque le sujet a atteint un port important et qu’il est volumineux, esthétique et haut que l’on se rend traditionnellement copte du danger qu’il représente, et il est alors particulièrement ardu de l’élaguer sans lui ôter toute sa splendeur.

Une taille de formation amène quelquefois à conduire les jeunes sujets, pour les adapter à diverses contraintes, en anticipant de cette manière les interventions à exécuter sur les sujets déjà adultes. Il s’agit de loin de l’approche la moins violente pour les végétaux. Toutefois, lorsqu’il est obligatoire d’élaguer un sujet d’un certain âge, il faut accepter l’idée que nos professionnels aguerris opèrent en plusieurs fois, en prenant toutes les précautions nécessaires, plutôt que de s’orienter vers une solution économique qui dans la pratique se résume à quelques coups de tronçonneuse.

Comment procéder à l’élagage tout en prenant en considération le développement de l'arbre ?

L’arbre par essence s’élève par l’extrémité de ses branches, de manière verticale mais aussi latérale, de manière plus ou moins marquée en fonction des espèces. Cela entraine la formation de différentes formes et apparences (exemple : globuleuse avec le Quercus ou chêne, très élancée pour le Populus ou peuplier). Ainsi, une branche latérale réside évidemment continuellement à la même hauteur alors que sa croissance s’opère en longueur.

Le développement vertical s’avère généralement rapide au cours des premières années, puis se freine ensuite de manière progressive, jusqu’à une taille définie comme taille adulte.

Aussi bien les branches que le tronc continuent de croitre régulièrement en termes de diamètre tout le long de la vie du sujet, tout en gagnant en épaisseur au fil des années. En coupant un tronc ou une grosse branche, il est possible de compter les cercles de croissance dus à la formation en alternance de bois de printemps et de bois d’été, plus serré. Les mesures adultes et la vitesse d’expansion moyenne étant assez bien connues, il faut les prendre en considération.

Quelle est la période idéale pour que nos artisans interviennent pour l’élagage ?

En général, l’élagage se fait en automne, après la chute des feuilles, lorsque les arbres sont au repos, avant que le froid ne se fasse sentir, mais par-dessus tout que le gèle ne commence à arriver. Cependant, l’élagage s’opère de plus en plus à la fin du printemps et en été, car pendant ces périodes, le phénomène de cicatrisation s’avère plus rapide. En revanche, dans les zones plus fraiches, il faut intervenir avant août, afin d’éviter d’exposer au gel des repousses encore trop jeunes.

Il n’est pas non plus idéal de procéder à l’élagage au début du printemps, lors de la montée de sève. En effet, pendant cette période, les coupes des écoulements particulièrement élevés (exemple : les bétulacées comme le bouleau, les Juglandacées comme le noyer, les Tilia comme le tilleul, et les Acer comme les érables entre autres).

Quand faut-il procéder à un élagage de manière urgente ?

En cas de forts vents, les branches mortes se désolidarisent et chutent en premier, d’où l’importance de les surveiller régulièrement et de procéder à un élagage approprié par nos équipes d’artisans élagueurs.

En hiver, les persistants (Cedrus ou cèdre, Pinus ou pin, magnolia…) présentent un plus importante prise au vent, particulièrement au sein des zones exposées aux bourrasques, en bord de mer ou à la cime. Ceux-ci s’avèrent bien entendu plus exposés que les feuillus, qui sont complétement dénudés en cette saison.

Parmi les feuillus, ceux qui présentent la plus importante vitesse de développement vertical fabriquent toutefois du bois moins solide : le faux-acacia ou acacia comme le robinier, Salix ou la saule, Fraxinus ou le frêne, l’eucalyptus… à l’inverse du quercus ou chêne, de Bétulacées comme le charme, des arbres fruitiers, du Buxus comme le buis…

Enfin, les sujets se voient affaiblis par des élagages sévères (étêtage, coupe de larges sections), ce qui promeut naturellement la croissance rapide de branches mal ancrées sous l’écorce. Une branche ayant poussé naturellement est insérée jusqu’au milieu du tronc.

Pour réaliser l’élagage de vos sujets de la manière la plus adéquate possible tout en maintenant vos arbres esthétiques, Abeillus vous accompagne, de manière ponctuelle ou régulière.

Nos services d'entretien d'espaces extérieurs

Découvrez nos différents types de services d'entretien

Entretien & tonte de pelouse

Élagage & Abattage d’arbres

Nettoyage d’espaces extérieurs

Taille de haies & d’arbustes

Vous avez une question, une idée, un projet ?

Présentez-nous vos espaces et vos aspirations. Nous nous occupons de tout ! Nous proposons un accompagnement "clé en main" et coordonnons l'ensemble des corps de métier mobilisé pour permettre de réaliser un projet paysagé à votre image et sur-mesure dans les meilleures conditions.