Article d’actualité :

Visite du Jardin des Hortensias

Avr 20, 2020

Une expérience olfactive et visuelle unique !

Direction la côte d’Albâtre, à Varengeville-sur-Mer, à une heure et demi de Paris après Rouen pour vous faire découvrir la collection Shamrock, labélisée par le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées. Reconnue internationalement, cette collection rassemble plus de 1200 variétés d’hydrangeas, plus connues sous le nom “Hortensias”.

La collection Shamrock est le fruit d’un travail de plus de 30 ans réalisé par un couple passionné d’hortensias. Ouverte au public toute l’année, la découverte de cette magnifique collection est aussi un excellent prétexte pour se promener dans cette belle région.

Pour accéder au “Jardin des hortensias” vous pénétrez sous des voutes de hêtres séculaires qui forment des ponts de branches au-dessus de nos têtes et apportent une ombre douce et une fraîcheur souvent bienvenue. Premier arrêt l’Eglise Saint-Valery à flanc de falaises dominant une mer vert émeraude. Nous y sommes accueillis par une citation d’un des maîtres de la peinture du 20ème siècle, Georges Braque : « J’ai le souci de me mettre à l’unisson de la nature bien plus que de la copier ». Entrons ensuite dans l’église pour y admirer les vitraux dessinés par G. Braques, avec notamment un merveilleux vitrail tout de bleus, représentant l’arbre de la vie. L’église est posée sur des falaises de craie qui surplombe la mer. C’est un paysage grandiose, les teintes y sont douces, et mélangent le vert intense des champs dans les valleuses, le blanc ivoire des falaises et le gris-bleu du ciel de Normandie. Toutes ces couleurs impressionnent le regard et apportent beaucoup de sérénité.

Nous revenons ensuite sur nos pas jusqu’à l’entrée du Parc des Moutiers. C’est un parc dessiné au début du 20ème siècle par Guillaume Mallet dans une vallée avec une vue imprenable sur la mer. Le parc de 10 hectares est un écrin de plantes dites de terre de bruyère qui ravissent le regard. Nous y voyons de magnifiques érables du Japon au détour d’un sentier, qui laisse derrière lui de grands sujets et replace le visiteur dans une échelle à sa mesure. En mai, il faut s’arréter devant les superbes Azalées de Chine dite Mollis qui sont d’un bel orangé. Le mois de juin est aussi un ravissement avec l’explosion de la floraison des rhododendrons.

Tout le domaine est surplombé par le magnifique manoir Art and Craft dessiné par l’architecte anglais Edwin Lutyens. Ce dernier est entouré de superbes jardins, autant de chambres de verdure laissant apparaitre le talent du propriétaire d’alors, et de la paysagiste anglaise renommée Miss Gertrude Jekyll. Ces jardins sont la prolongation de la maison et sont donc clos de murs, donnant à l’espace un aspect très structuré. Nous aimons nous promener dans le jardin blanc entre parterre à la française et Mix border, montrant toute la science d’une composition végétale réussie. Après une première arche, laissez-vous guider par la pergola jusqu’au jardin des Magnolias, dit le jardin du cadran solaire. Une belle étendue de gazon met en valeur la floraison blanche spectaculaire de ses arbres qui se détache si bien sur un fond de vert foncé. Puis vous accéderez à la Roseraie et vous enivrerez des milles parfums qui s’en détachent.

Découvrons la collection Shamrock

Débutée en 1984 par Corinne Mallet et mise en scène dans un ancien champ de pâture où ont été plantés de nombreux Paulownia apportant une ombre bienfaitrice aux Hydrangeas qui, le plus souvent, craignent le soleil. Nous sommes accueillis avec beaucoup de chaleur par Robert Mallet (époux de Corinne), qui prend soin du jardin et de ses pensionnaires. Il nous apporte avec bonheur de précieuses informations. Sur plan, Robert Mallet, nous laisse entrevoir l’architecture générale du jardin et un labyrinthe de plates-bandes présentant des espèces venant des différents continents. Nous débutons par l’Asie et le Japon, berceau des hydrangeas. Robert Mallet souligne à quel point le Japon est un ravissement pour les collectionneurs qu’ils sont, son épouse et lui. A chaque voyage, de nouveaux spécimens sont rapportés portant ainsi la collection à 2000 plantes, dont 1200 variétés différentes (espèces, sous-espèces et cultivars). Après le labyrinthe, nous nous promenons dans le jardin céleste qui présentent beaucoup d’espèces venant d’Amérique et d’Europe. Puis, nous longeons le bois du Dragon, comme une lisière de forêt pour présenter les espèces asiatiques.

A cette époque de l’année, où l’été fut particulièrement sec, les Hydrangeas arborescens ‘Annabelle’ sont de toute beauté, Robert Mallet souligne l’intérêt de ces arbustes très florifères qui résistent bien à la sécheresse et ne détestent pas les sols calcaires, à recommander donc pour les jardins franciliens, par exemple.

Ces beaux ‘Annabelle’ ne nous feront pas oublier les Hydrangeas aspera aux superbes feuillages duveteux et les Hydrangeas serrata originaires des montagnes du Japon, dont certains spécimens de la collection nous enchantent par leur bleu d’une rare intensité. Robert Mallet nous confie d’ailleurs que plus la couleur d’une fleur d’Hydrangea est foncée plus sa résistance au soleil sera bonne.

Le monde des hydrangeas est multiple et nous fait voyager d’un continent à l’autre. Nous avons la chance en France d’avoir des passionnés qui construisent patiemment à l’image de Corinne et Robert Mallet de merveilleuses collections, qui nous ravissent tant par la beauté des plantes exposées que par le savoir que cela implique, et la générosité dont ils font preuve pour que le plus grand nombre en bénéficie.

Vous avez une question, une idée, un projet ?

Présentez-nous vos espaces et vos aspirations. Nous nous occupons de tout ! Nous proposons un accompagnement "clé en main" et coordonnons l'ensemble des corps de métier mobilisé pour permettre de réaliser un projet paysagé à votre image et sur-mesure dans les meilleures conditions.